Eco-anxiété : Comment aider mes élèves en tant qu’enseignant ?

Rédigé par Dr Driss Hamadouche, Dr Alicia Cohen (Pédopsychiatres) - Service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent - Hôpital Robert Debré - Paris.

Mon enfant parle de plus en plus d’écologie et de ses craintes concernant l’avenir de la planète et de son propre avenir.

 

S’agit-il d’éco-anxiété ? Comment puis-je l’aider ? Et à partir de quand dois-je m’inquiéter ?

Eco-anxiété : aider mes élèves an tant qu’enseignant.

Comme nous en avons parlé dans le premier et le second article, l’éco-anxiété comprise comme l’anxiété liée à la réponse émotionnelle individuelle aux enjeux environnementaux tels que le changement climatique, la perte de biodiversité, et la dégradation de l’environnement concerne de plus en plus d’enfants.

Or, l’école a un rôle important à jouer dans l’accès à une meilleure compréhension des phénomènes et enjeux environnementaux et dans l’accompagnement émotionnel des enfants autour de ces problématiques.


Alors que la crise climatique est un sujet largement abordé dans les médias, 70 % des jeunes interrogés dans une enquête de l’UNESCO en 2022 déclarent ne pas être en mesure d’expliquer ce qu’est le changement climatique, ne pouvoir en expliquer que les grandes lignes, ou ne rien en savoir du tout. Selon ce même rapport, les élèves expriment un désir croissant d’un enseignement approfondi des problématiques environnementales. De plus en plus d’outils sont disponibles pour former les enseignants à parler de crise climatique et de développement durable, c’est par exemple l’objectif du projet de « programmes verts » de l’UNESCO. 

En tant qu’enseignant, vous passez beaucoup de temps avec les élèves et votre rôle est primordial dans l’accompagnement de leurs inquiétudes autour des problématiques environnementales. Dans cette fiche, nous vous proposons des conseils pratiques pour aborder le sujet de l’environnement avec vos élèves et les accompagner dans une démarche positive. 

 

Comprendre – Exprimer ses émotions – Passer à l’action – Se projeter dans l’avenir

 

  1. COMPRENDRE

 

Comme nous l’expliquons dans ce premier article, l’éco-anxiété, ou anxiété écologique, est une réponse émotionnelle individuelle aux enjeux environnementaux tels que le changement climatique, la perte de biodiversité, et la dégradation de l’environnement.

Des études montrent qu’il existe un besoin pour les élèves d’adapter l’enseignement scolaire aux nouvelles problématiques écologiques. 

Nous vous proposons 3 stratégies à intégrer à vos cours pour y parvenir :

  • Questionner les élèves sur les sujets qu’ils voudraient aborder ou approfondir. Exemple : En consacrant un temps régulier et libre pour aborder un sujet choisi par les élèves ou en approfondir un autre déjà traité en classe.
  • Proposer un enseignement pluridisciplinaire et transversal en abordant les différentes dimensions du sujet dans plusieurs matières. 

Exemple : en Histoire parler de la dimension écologique de la révolution industrielle ; en géographie, parler des flux migratoires engagés par le changement climatique; en économie discuter les implications du changement climatique sur l’aggravation des inégalités sociales.

  • Éduquer à l’utilisation des médias et à la façon de s’informer pour développer leur esprit critique, les protéger des informations non fiables (fake news) et les autonomiser dans leurs recherches d’information. 

Exemple: Organiser des ateliers de recherche d’information et des projets basés sur les médias pour travailler sur le changement climatique.

 

  1. EXPRIMER SES ÉMOTIONS

 

Donner la possibilité aux élèves d’exprimer et de nommer leurs émotions permet de comprendre ces dernières, de les légitimer et finalement de pouvoir mieux les gérer. 

Voici 4 propositions allant dans ce sens qui peuvent être mises en oeuvre en classe :

  • Créer un espace d’expression sûr peut se concrétiser par l’organisation de cercles de parole réguliers où les élèves peuvent partager leurs préoccupations et émotions librement. 
  • Valider l’expérience émotionnelle des élèves : leur confirmer que leurs émotions sont normales et justifiées. La validation du vécu émotionnel des crises environnementales peut aider à mieux le gérer, à lui donner du sens et à favoriser l’engagement concret des enfants.
  • Organiser des activités créatives et encourager l’expression émotionnelle à travers des activités pratiques

Exemple: En cours d’arts plastiques ou de musique, en créant des oeuvres artistiques permettant l’expression émotionnelle des enfants.

  • Favoriser l’empathie vis-à-vis des réactions singulières de chacun par rapport aux préoccupations écologiques et renforcer le sentiment d’expérience collective. Exemple : En organisant des activités collectives de partage des émotions telles que des projets collaboratifs où les élèves partagent leurs expériences et apprennent à comprendre des vécus différents et en faisant un contenu digital (podcast, vidéo, ouvrage collectif, etc…).

 

  1. PASSER À L’ACTION

 

Le passage à l’action est une façon efficace pour réduire l’anxiété et le sentiment d’impuissance car il permet d’observer des conséquences positives sur l’environnement immédiat et instaurer un sentiment d’auto-efficacité chez les élèves.

Nous vous proposons 3 idées pour aider les enfants à devenir actif contre leurs inquiétudes :

  • Mettre en œuvre des projets éco-responsables à l’échelle de la classe

Exemple: créer un jardin communautaire ou mettre en place un système de recyclage dans l’école.


  • Favoriser la participation des élèves aux prises de décisions relatives à l’action climatique à l’échelle de l’école

Exemple : les faire participer à l’élaboration des menus de la cantine, au choix des matériaux pour différents projets. (UNESCO)


  • Proposer aux élèves de mener des actions concrètes à l’échelle de la commune.

Exemple : Organiser des actions de nettoyage, de plantation d’arbres ou des campagnes de sensibilisation auprès des adultes.

 

  1. SE PROJETER

 

La crise climatique est souvent considérée comme décourageante, et le désespoir est une des émotions retrouvée chez les personnes écoanxieuses. Un abord trop négatif des questions environnementales est un facteur de désengagement et contribue à majorer les émotions négatives.

Voici 4 façons de permettre à vos élèves de se projeter dans l’avenir de manière plus optimiste:

  • Organiser des échanges en classe dont le contenu est positif sur la question climatique. 

Exemple : parler régulièrement des avancées qui sont faites sur le sujet (décisions politiques, initiatives collectives, etc…) 

  • Permettre aux élèves d’imaginer un futur meilleur, de formuler ce qu’est l’idéal qu’ils aimeraient atteindre. 

Exemple : proposer des projets de création artistique ou littéraire sur ce qu’ils imaginent pour le futur.

  • Transmettre aux élèves l’idée que le changement climatique est un sujet collectif et que d’autres personnes qu’eux se sentent concernées et sont actives. 

Exemple : inviter des activistes ou des scientifiques à intervenir à l’école.

  • Expliquer aux élèves comment leurs préoccupations et actions actuelles, auront des effets plus tard et influeront sur la société future dans laquelle ils seront les adultes.


 

Sources :

Pihkala P. Eco-Anxiety and Environmental Education. Sustainability. 2020; 12(23):10149. https://doi.org/10.3390/su122310149

Desmarais M-E, Rocque R,  Sims L. Comment faire face à l’éco-anxiété : 11 stratégies d’adaptation en contexte éducatif. Éducation relative à l’environnement [En ligne], Volume 17-1 | 2022, mis en ligne le 27 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/ere/8267 ; DOI : https://doi.org/10.4000/ere.8267

UNESCO. Revendications des jeunes pour une éducation au changement climatique de qualité. 2022 notice : 0000383615 URL : https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000383615_fre

Léger-Goodes T, Malboeuf-Hurtubise C, Mastine T, Généreux M, Paradis P-O and Camden C (2022) Eco-anxiety in children: A scoping review of the mental health impacts of the awareness of climate change. Front. Psychol. 13:872544. doi: 10.3389/fpsyg.2022.872544

If climate change keeps you up at night, here’s how to cope June 13, 2022. Stephanie Collier, MD, MPH, Contributor; Editorial Advisory Board Member, Harvard Health Publishing

 

Programme de l’OCE 

OCE’s lesson plan for 9_12 years old student on emotion related to climate change => outil pour comprendre les sciences du climat

Pichon, C., Barve, A., Wilgenbus, D., Casati, R., and Klein, S.: Evaluation of OCE’s lesson plan for 9-12 year old students on emotions related to climate change, EGU General Assembly 2022, Vienna, Austria, 23–27 May 2022, EGU22-11683, 

https://www.oce.global/fr/news/education-au-changement-climatique-comment-aborder-leco-anxiete-avec-les-eleves

Partager la fiche
Articles similaires

Ce site ne remplace en rien un avis médical. En cas d’urgence, appelez le 15 ou le 112.