Mon enfant est inquiet pour le climat, est-ce de l’éco-anxiété ?

Rédigé par Dr Alicia Cohen, Dr Driss Hamadouche (Pédopsychiatres) - Service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent - Hôpital Robert Debré - Paris.

Mon enfant parle de plus en plus d’écologie et de ses craintes concernant l’avenir de la planète et de son propre avenir.

 

S’agit-il d’éco-anxiété ? Comment puis-je l’aider ? Et à partir de quand dois-je m’inquiéter ?

 

Votre enfant est inquiet pour le climat et vous vous demandez si c’est de l’éco-anxiété ?

Les changements climatiques, la perte de biodiversité, et les défis environnementaux mondiaux sont des sujets omniprésents dans les médias et peuvent susciter des inquiétudes profondes chez les enfants et les adolescents.  

On entend parfois le terme d’anxiété climatique ou éco-anxiété dont la définition peut varier. La plupart des auteurs s’accordent pour la définir comme une détresse liée aux inquiétudes concernant les effets du changement climatique. Il ne s’agit pas d’une maladie mentale mais plutôt d’une anxiété liée à l’incertitude quant à l’avenir. Les consultations médicales pour ce motif deviennent de plus en plus fréquentes.  

Les changements climatiques sont une menace réelle, et il est donc logique que les enfants et les adolescents s’inquiètent et aient peur de ses conséquences pour eux et leur famille. 

 

Les préoccupations autour du climat peuvent s’accompagner de sentiments de tristesse, de colère, de culpabilité et/ou de honte, qui à leur tour peuvent affecter l’humeur, le comportement et le contenu des pensées des enfants et adolescents.

Les inquiétudes souvent retrouvées chez les enfants sont par exemple la crainte de manquer d’eau et de nourriture car la nature n’arriverait plus à en fournir à cause de phénomènes météorologiques extrêmes et du manque de préparation à ces phénomènes ; la crainte de devoir quitter l’endroit où ils sont nés, ou encore l’impression que le monde court à la catastrophe et qu’aucune mesure efficace n’a été prise. 

 

L’éco-anxiété est-elle fréquente chez les enfants ? 

 

Une étude (The Lancet) a révélé que 84 % des enfants et jeunes adultes sont au moins modérément préoccupés par le changement climatique, et 59 % sont très ou extrêmement inquiets. Cela se comprend car ce sont eux qui subiront de manière disproportionnée les conséquences des changements environnementaux. Votre enfant n’est donc pas le seul à être préoccupé par ces questions. Un rapport de l’UNICEF de 2021 estime qu’un milliard d’enfants sont « à risque extrêmement élevé » en raison du changement climatique. 

 

Comment repérer des symptômes d’éco-anxiété chez votre enfant ?

 

Votre enfant peut présenter un ou plusieurs des éléments suivants:

 

  • Inquiétudes liées aux effets du changement climatique: votre enfant rapporte des inquiétudes sur les conséquences du réchauffement climatique: la montée des eaux, la disparition des forêts, la disparition des espèces animales, la sécheresse, les feux de forêts, les phénomènes climatiques extrêmes (tempêtes, tornades, froid extrême ou chaleur extrême), la pollution de l’air…
  • Préoccupations envahissantes ou culpabilisantes autour du climat: votre enfant présente des pensées autour de sa responsabilité dans la pollution de la planète. Il peut prendre certaines décisions comme ses choix de déplacements ou de ses activités en fonction de la pollution qu’il pourrait générer. 
  • Manque de projection dans l’avenir : votre enfant s’inquiète des conséquences directes des changements climatiques sur sa vie avec une peur de l’avenir. “Je ne vois pas pourquoi il faut aller à l’école car on va tous mourir quand je serai adulte”, “J’ai peur que la planète disparaisse lorsque je serai adulte”, “Je ne sais pas comment on va réussir à continuer à vivre quand je serai adulte”, “J’ai peur d’avoir des enfants quand je serai adulte”, “J’ai peur que nous n’ayons plus à manger quand je serai adulte”. 
  • Signes physiques au quotidien ou lorsqu’il évoque ses inquiétudes autour de l’écologie: Perte d’appétit, difficultés pour s’endormir ou réveil dans la nuit avec des cauchemars, Maux de tête ou de ventre inhabituels, Sursauts au moindre bruit, Cœur qui bat très vite, Tremblements des mains, Envie de vomir, Sensation d’avoir des vertiges, Sensation d’avoir du mal à respirer…
  • Colère contre la société : votre enfant à l’impression que les adultes ne prennent pas la mesure des enjeux, qu’ils ont abîmé la planète, qu’ils continuent à vivre sans conscience écologique, que le gouvernement ne prend pas les mesures nécessaires.

 

Comment l’éco-anxiété peut affecter la santé mentale ?

 

En plus des peurs pour l’avenir, le changement climatique peut affecter la santé mentale directement (par exemple par des catastrophes naturelles ou la chaleur) et indirectement (par le déplacement, la migration et l’insécurité alimentaire). La hausse des températures a été associée à une augmentation des visites aux urgences pour des raisons psychiatriques. De plus, l’insécurité alimentaire est associée à la dépression, à l’anxiété et aux problèmes de comportement.

eco-anxiété : comment aider ?

Partager la fiche
Articles similaires

Ce site ne remplace en rien un avis médical. En cas d’urgence, appelez le 15 ou le 112.